RECYCLAGE DES MEUBLES ANCIENS

ECOMOBILIER, un partenaire efficace : sept meubles sur dix sont recyclé

 

68% des meubles en fin de vie dans la capitale sont pris en charge et recyclés.

Premier pilier du traitement des déchets d’éléments d’ameublement (DEA) de Paris : les 10 déchèteries ou CVAE (Centres de valorisation et d’apport des encombrants) accessibles au public, ainsi que plusieurs terrains relais (TER) réservés aux services de la Ville et servant de points de massification pour les collectes d’encombrants. Mais parce qu’il est long et difficile de resserrer le maillage parisien, une collecte à domicile des encombrants, sur demande par téléphone ou par internet, vient renforcer le dispositif de solutions pour les particuliers.

 

Bennes dédiées au mobilier

Dès 2013, le partenariat entre Éco-mobilier et le Syctom (agence métropolitaine des déchets ménagers, dont la Ville de Paris est adhérent) a permis d’installer des bennes dédiées au mobilier dans plusieurs déchèteries. Jusqu’à quatre tournées quotidiennes de bennes permettent de collecter jusqu’à 8 tonnes de déchets par jour et par déchèterie.

«  Notre partenariat s’est construit sur l’écoute. Notre adaptabilité nous a permis de nous intégrer dans le schéma parisien. Éco-mobilier est un animateur de solutions. Aujourd’hui, nous avons atteint de bons résultats, mais il reste encore beaucoup de choses à entreprendre. Par exemple, sur la sensibilisation des particuliers au recyclage du mobilier, mais également du côté des artisans parisiens et des distributeurs de meubles », estime Julien Sananes, responsable régional Bassin parisien chez Eco-mobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *